• L'année prochaine, je me lance, pour le première fois, dans la grande aventure de "Faire de la Grammaire", méthode de l'Inspectrice Françoise Picot.

    Chaque semaine, la classe découvre un texte (extrait d'une oeuvre jeunesse). Ce texte est accompagné de questions de compréhension, des recherches collectives à l'oral, d'exercices à l'écrit, de transpositions et de productions d'écrits.

     

    Et comme beaucoup d'entre vous, j'attends la parution des nouvelles éditions avec les programmes 2016, qui devraient sortir mi-juillet. Je suis impatiente car je n'ai jamais eu le guide du maître dans les mains et je ne connais cette méthode que d'après ce que j'ai lu sur les divers blogs.

     

    Voici ce que j'en ai compris (peut-être à tort...) et comment je compte m'organiser (merci à Anne et Caroline pour avoir participer au brainstorming! cool) pour l'Etude de la Langue, la production d'écrits et la Fluence.

     

     

     

    ETUDE DE LA LANGUE

     

    J'ai découvert le travail de MissBubble que je trouve juste fabuleux et je vais partir de sa trame pour organiser texte et travaux. Tout ce que je produirai lui sera envoyé, rien ne sera diffusé ici.

     

    Je reprends donc son organisation:

    - lundi: découverte du texte: on lit en collectif, on répond aux questions de compréhension et on décortique le texte

    - mardi: exercices d'entrainement: on les réalise sur le cahier du jour

    - jeudi: transposition 

    - Production d'écrit: elle sera réalisé pendant les ateliers des 5 au quotidien.

     

    Coté matériel, contrairement à MissBubble, je vais partir sur un livret relié en format A4, imprimé recto-verso. J'espère ainsi économiser du papier et de la place dans les cahiers.

    Chaque semaine, les enfants découvriront une double page qui présente le texte, les exercices et les transpositions à réaliser. Ils pourront colorier leur texte en fonction des recherches et réaliseront les travaux écrits sur le cahier du jour.

     

    Voici à quoi ressemble la double page (cliquez sur l'image pour la voir en grand). J'ai  repris donc la mise en page de MissBubble mais utilisé la police OpenDys, en prévision de mes éventuels Dys.

    Quelques réflexions autour de Picot

     

    PRODUCTION D’ÉCRITS

     

     Pour la production d'écrit, j'ai choisi de la travailler en atelier, avec un groupe de 5-6 enfants. Ils auront un petit cahier 48 pages sur lequel ils colleront leur consigne:

    Quelques réflexions autour de Picot

     La grille de correction (toujours une idée de MissBubble!) permettra à l'élève de se relire mais aussi à la maîtresse de valider la production (en coloriant les ronds si je suis d'accord avec la production).

    Chez Delfynus, j'ai trouvé des aides pour écrire le texte, des béquilles bien utiles que je vais imprimer en 6 fois, plastifier et laisser à disposition du groupe qui est en atelier de production d'écrits. Cela va me faire gagner de la place dans le cahier et économiser des photocopies. J'espère aussi pouvoir utiliser ce matériel d'une année sur l'autre...

    Quelques réflexions autour de Picot

     

    LA FLUENCE

     

    Aussi une nouveauté pour moi l'année prochaine. J'espère profiter de notre statut "Plus de maître que de classe" pour demander de l'aide au maître supplémentaire afin qu'il me prenne l'atelier Fluence l'année prochaine (groupe de 5 élèves)

     

    Je vais à nouveau utiliser le travail de MissBubble (quand une idée est bonne, pourquoi chercher ailleurs?).

    Les enfants feront de la fluence avec le texte Picot avec une semaine de décalage (j'utiliserai donc le texte 2 la semaine 3...), une fois que nous l'auront décortiqué en classe.

    Quelques réflexions autour de Picot

    Sur ce document A4, les enfants pourront trouver le texte de lecture (avec le repérage numérique en marge afin de repérer rapidement combien l'enfant lit de mots en 1 minute), les questions de compréhension travaillées en classe, la gamme de lecture, une série de mots à lire rapidement (pour les petits lecteurs) et une zone Fluence où j'inscrirai le nombre de mots/minute. Les parents seront aussi invités à chronométrer leur enfants à la maison (sans aucune obligation, bien sûr). Les petits lecteurs feront de la Fluence au moins deux fois par semaine (une fois pendant les ateliers et une fois en APC).

    Cette page A4 sera rangée dans le porte-vue de lecture (une page sera dédiée à accueillir toute la fluence.

     

    OUI MAIS....

     

    Quelques interrogations cependant:

     Les collectes: Je lis beaucoup de retour sur cette méthode et, si les utilisateurs laissent bien tomber quelques choses, ce sont les collectes. J'attends d'avoir l'ouvrage entre les mains pour me faire une réelle opinion. Si je me lance dans les collectes, je pense utiliser le TBI pour garder une trace et archiver tout cela.

     

    Séance de grammaire/conjugaison/vocaulaire pures: Pour en avoir discuter avec des collègues qui pratiquent déjà cette méthode, certains me disent que les élèves en difficultés ont besoin de faire des exercices d'entrainement. J'espère utiliser le Plan De Travail pour cela. Si cela ne suffit pas, je pense faire sauter un texte de temps en temps et profiter du temps disponible pour faire des exercices sur le cahier du jour.

     

    Quand introduire les leçons? Cela doit être inscrit dans le guide du maître, j'attends de l'avoir entre les mains.

     

     

     En bref, vivement que Faire de la Grammaire en cours simple arrive jusqu'à moi.

    Et pour ceux qui sont au cycle 3 avec un double, voir un triple niveau, sachez qu'un travail collaboratif a été mis en place sous l’impulsion de Maikresse72. Elle y explique son fonctionnement et présente divers documents. A visiter!

     

     

     Pour ceux qui aimeraient savoir si on arrive à tout rentrer dans l'emploi du temps, voici une proposition. Bien sûr, il faut faire des choix...

    Quelques réflexions autour de Picot

     

    Pin It

    28 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique