• Résultat de recherche d'images pour "toobaloo"

    "Maîtresse, A... me dérange, il lit à voix haute!". Et oui, me voilà en train d'expliquer à A... qu'il dérange parce qu'il lit (certes à voix haute...). Et A..., tout penaud, essaie de lire dans sa tête, mais deux secondes plus tard, ses lèvres bougent et 4 secondes après, il marmonne. Il faut se faire une raison, certains ont du mal à passer le cap de la "lecture dans la tête", ils ont encore besoin de s'entendre, même pendant les "lectures plaisir", pour comprendre ce qu'ils lisent.

     

    Du coup, j'ai un peu cherché sur la toile et j'ai trouvé le toobaloo!

     

    "Un toobaloo, qu'est-ce que c'est que cela?" m'ont demandé mes collègues (un peu amusés, je l'avoue). Un toobaloo, c'est un combiné de téléphone qui permet aux enfants d'entendre leur voix très distinctement, sans bruit parasite, alors qu'ils ne font que chuchoter faiblement. Très pratique en lecture à voix basse, cela permet vraiment aux enfants de se concentrer uniquement sur leur voix et sur les sons qu'ils prononcent. 

     

    Les avantages du toobaloo:

    Il donne aux élèves l’opportunité de lire fort tous les jours (même en classe) sans déranger qui que ce soit.

    Il aide les élèves à prendre confiance en eux en lecture et dans leur compréhension du sens des phrases.

     Il améliore la compréhension de la lecture, car la voix amplifiée permet à l’élève de focaliser sur ce qui est lu.

    Il motive l’élève à lire et à relire des textes.

    Il rend la lecture moins ardue, car l’élève peut lire tout bas tout en s’entendant, et cela, même durant les activités de lecture silencieuse.

     

    L’inconvénient ? Son prix!!! Impossible de dépenser un tel budget pour que tous mes élèves en aient un. 

     

    Heureusement, je suis tombée sur le site littératout  qui donnait une astuce pour en fabriquer soi-même. Je suis donc allée faire mes emplettes, ai acheté un tuyau PVC de diamètre 32 et 20 coudes 90° pour 10 euros. Mon homme m'a coupé le tout et voici le résultat:

    Les "Toobaloo"

     

    Alors, certes, ils ne sont pas très beaux, mais ils sont drôlement efficaces! Et quel plaisir de voir mes élèves les utiliser pour leurs lectures, faire des essais de sons et d'intonations.

     

    Et A... ne dérangera plus, il chuchote à peine maintenant.

     

    Domrod s'est lancé dans la confection girly. Allez vite jeter un coup d'oeil!

     

    Pin It

    38 commentaires
  • Voici un grand moment de notre journée de maître et maîtresse: le bouclage du cartable!

    Au début, je répétais calmement "dans mon cartable il y a..." et j’énonçais les cahiers les uns après les autres, doucement, pour qu'ils aient tous le temps de trouver le cahier et de le glisser dans le cartable. 

    Puis est venu le temps des étiquettes que je mettais au tableau dans un cartable dessiné et plastifié en A3.

    Dans mon cartable il y a !

     

    Aujourd'hui, nous sommes une classe connectée et interactive! Donc voici mon document "dans mon cartable il y a" avec des cahiers à déplacer, pour Workspace.

     

    Dans mon cartable il y a.gwb

     

    Dans mon cartable il y a !

    Pin It

    4 commentaires
  • J'en donne très peu et toujours à l'oral. C'est une leçon à apprendre, une poésie, des mots à savoir, un texte de lecture à revoir.

    Devoirs

     

     

    Pour ceux qui n'ont rien fait en classe (je ne parle pas des lents mais de ceux qui se sont laissés distraire ou qui ont vraiment bavardé), je leur donne parfois la fiche non-finie de la journée à finir à la maison. 

     

    Pour aider les enfants (et les parents) à s'organiser et à être efficace sur le temps des devoirs, voici une petite fiche que je leur donne en début d'année.

    Fiches méthodologiques.pdf

     

    Je coupe cette fiche en 4, nous collons ensemble dans l'agenda et nous l'expliquons. Je la ressors pendant ma réunion de rentrée avec les parents, en insistant sur le fait que les devoirs, c'est MAXIMUM 30 minutes.

    Pin It

    2 commentaires
  • Pourquoi des tablettes en classe?

     Il ne faut pas se leurrer, cet objet, très attractif (pour nous et les enfants) est un outil avec lequel il va falloir jongler dans les années à venir. 

    Certains enfants de ma classe en ont à la maison (mais pas tous!) et y passent surement beaucoup de temps. 

    Je voulais mettre les tablettes à portée de ceux qui n'en n'avaient pas, mais aussi montrer aux autres qu'une tablette, ce n'est pas que des jeux.

     

    Une tablette, cela ne sera jamais un livre!

    Bien sûr! Mais pour beaucoup d'enfants, dans ma classe, passer en autonomie, c'est se détendre autour "d'un jeu" (même s'ils sont pédagogiques, comme le tamgram, ils ont l'impression de jouer). Aller prendre un livre est chose très difficile pour certains. Parce qu'ils ne sont pas encore suffisamment entrés dans la lecture pour être armé face à certains albums. Parce qu'ils "n'aiment pas ça".

    Du coup, s'ils adhérent plus aux livres numériques, je pense que cela vaut le coup d'essayer.

     

    Comment acheter des tablettes numériques pour la classe sans un coup de pouce financié de la mairie?

    Personnellement, j'ai opté pour la Multipix qui est, actuellement, à 40 euros. A l'époque, je l'avais achetée pour 10 euros de plus. Trois années consécutives, j'ai amputé mon crédit libre de 100 euros et j'ai maintenant 6 tablettes en classe.

     

    Pourquoi la Multipix?

    Pour son prix! Il y a trois ans, c'était la moins chère. De plus, elle possède une double caméra (parfait pour immortaliser de petits moments sympas, une constructions, un dessin...) et a l'avantage d'avoir un port micro SD. Je peux donc ramasser les micro SD le soir et récolter les derniers travaux, photos...

     

    Et comme programmes?

    Pour ma part, ce ne sont que des applications gratuites que j'ai choisies pour les enfants.

    Toke'mots et Toke'Maths ont été mes deux premières installations. Les enfants ont vite compris le fonctionnement et font évoluer leur petit monstre par pallier. 

    Je m’intéresse à Itooch mais je n'ai pas encore eu le temps de le tester avec les enfants.

    J'ai aussi installer Etigliss qui me permet de faire des exercices personnalisés (mais cela fera l'objet d'un nouvel article).


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique