• Tableau des métiers à la sauce 4inR

     

    4inR vient de m'envoyer ses derniers dessins de Lilou et de ses camarades! Chouette, chouette! De quoi refaire mon tableau des responsabiltés!

    Métiers de Lilou 1.pdf 

     

    N'hésitez pas à aller voir les dessins de 4inR et laissez-lui un message, elle sera ravie!

    Pin It

    4 commentaires
  •  

    Il existe de multiples façons d'organiser les bureaux des élèves dans sa classe:

    - en rangées, dit "autobus". On peut ainsi associer deux, trois, cinq tables face au tableau. Mettre aussi des tables individuelles

    - en U, avec des élèves qui se font face et d'autres qui sont face au tableau

    - en îlots, en regroupant plusieurs tables.

     

    Bien sûr, on peut aussi mixer plusieurs systèmes, il n'y a aucune règle à ce sujet. Chaque système a ses inconvénients, c'est à vous de voir ce que vous voulez favoriser dans votre classe et sur quoi vous vous sentez de faire quelques concessions...

     

    Pour ma part, depuis quelques années, j'ai "arrangé" mes petits CE1 en îlots. Et j'essaie de convaincre mes collègues (et donc vous) de l’intérêt de cette organisation.

    Voici un plan très synthétique de ma classe:

     

    Pourquoi l’îlot?

    - parce que je travaille énormément en atelier. J'aime que les enfants échangent (ils ont le droit de souffler la réponse, sous condition qu'ils l'expliquent) autour d'un travail, quitte à rendre une feuille pour 3 ou 4 enfants. Il faut cependant être très clair avec les enfants sur ce que l'on attend d'eux. Voici quelques explications.

    - parce que, des fois, je fais des îlots de "niveaux" (oui, oui, je sais, pas très pédago...) mais cela me permet de m'installer avec les 6 élèves en difficulté et de prendre les exercices un par un, de relancer la discussion, d'aiguiller...

    - parce que nous jouons à des jeux de plateau. Et c'est tellement agréable de jouer sur un îlot que de jouer sur une seule table avec 4 chaises autour... Quoique, mes élèves ont aussi le droit de jouer (ainsi que de lire ou d'écouter la leçon) par terre... Et ils adorent ça!

    - parce que cela me permet de gérer l'autonomie (après le travail demandé) plus efficacement avec la roue d'autonomie.

    - parce qu'ils ont tous des responsabilités et qu'ils doivent les respecter. Au début, quand j'ai commencé avec les îlots, dès que je posais un paquet de feuilles au centre de la table, ils se jetaient tous dessus, se les arrachant. ( c'est encore drôlement important d'être le premier à cet âge...). Idem pour la barquette contenant les pots de matériel à aller chercher ou à aller ranger. Du coup, nous effectuons un roulement (sauf que le mercredi est venu un peu déranger tout cela...).

    Pourquoi organiser sa classe en îlots?

    - parce que je gagne une place d'enfer! Ça respire, je circule sans les me cogner, sans devoir faire déplacer le pied de Ilyès ou la chaise de Léna.

    - parce que si je dois réexpliquer quelque chose, je le répète 6 fois (à mes 6 îlots) et pas 28 fois. (réexpliquer en classe entière, curieusement, cela ne marche pas souvent... j'en perd toujours beaucoup en cours de route)

     

     

    A quoi ai-je dû dire "au revoir"?

    - au calme total. Evidemment, ils sont dans la position idéale pour discuter, échanger, papoter, alors oui, je l'ai un peu cherché, adieu au bruit de mouches qui volent!

    - à la position parfaite. Alors, non, chez moi, on ne se dévisse pas la tête pour voir le tableau. Je me suis arrangée pour faire des îlots en épi, pas droit, afin que personne ne tourne le dos au tableau. Mais j'avoue, certains ne sont pas totalement en face du tableau.

    - à l'isolement. C'est quelque chose que je ne souhaitais pas, que je refuse carrément quand un parent vient me voir et qu'il me dit "s'il vous plait, mettez-le seul". Alors oui, peut-être que si j'avais des tablées seules, je pourrai isoler les bavards, les agités, les enquiquineurs... Mais, franchement, ils trouveraient autre chose. Ils sont intelligents et arrivent toujours à communiquer si besoin (surtout pour les bêtises!). 

     

     

    Alors, j'avoue que quelques fois, je craque. Je les trouve bavards (c'est à dire qu'ils parlent pour se raconter des bêtises) et j'aimerai bien pouvoir en séparer certains. Une année, je suis même revenue (l'espace de 4 jours) en rangées. Mais j'aime trop mes îlots...

    Pour l'instant, j'ai trouvé mon fonctionnement. Cependant, si vous en avez un meilleur, je suis prête à essayer. ^^

     

     

    Une idée d'un îlot de 5 places   

    Pourquoi organiser sa classe en îlots?

    Pin It

    27 commentaires
  • Cette phrase jaillit en plein milieu de la séance de grammaire, alors que j'interroge K... sur la phrase. Et K... se tortille comiquement, on sent que c'est pressé, qu'il faut qu'il y aille.

     

    Concernant les toilettes, je les laisse y aller tout seul, sachant que la porte des toilettes est voisine à celle de la classe.

    Cependant, il y a quelques règles:

     

    - pas de passage aux toilettes juste après la récréation. Ils doivent savoir qu'il y a un temps pour tout, et la récréation est le temps pour jouer ET pour aller aux toilettes.

     

    - tout le monde reste en classe pendant que j'explique les exercices ou une leçon. Idem pour les phases de recherche. J'utilise donc un moyen très visuel pour signifier aux enfants que je ne veux pas qu'ils sortent.

    "J'peux aller faire pipi?"

    J'ai plié en deux et plastifié ces images que je tourne et retourne tout au long de la journée.

     

    - j'utilise deux pass (un garçon et un fille) afin de réguler le flux. 

    "J'peux aller faire pipi?"

    J'ai utilisé les images venant de ce site.

     

    Et règle ultime: si c'est vraiment TRÈS TRÈS pressé, on fonce sans me demander. Je ne suis pas une très grande fan de ce genre d'accident...

    Pin It

    4 commentaires
  • Pour faire quelques étiquettes

    Afin que Coco puisse réaliser des étiquettes Girly à ses petits nouveaux, voici une petite déclinaison de couleur.

     

    Pour faire quelques étiquettes Pour faire quelques étiquettes Pour faire quelques étiquettes 

    Pour faire quelques étiquettes Pour faire quelques étiquettes Pour faire quelques étiquettes

    Pour faire quelques étiquettes Pour faire quelques étiquettes Pour faire quelques étiquettes 

    Pour faire quelques étiquettes Pour faire quelques étiquettes Pour faire quelques étiquettes

    Pour faire quelques étiquettes Pour faire quelques étiquettes Pour faire quelques étiquettes

    Pour faire quelques étiquettes Pour faire quelques étiquettes Pour faire quelques étiquettes

     

    Il vous suffit de faire un clic droit sur l'étiquette que vous souhaitez puis "enregistrer l'image sous..."

    Pin It

    12 commentaires
  • Je remonte cet article dans le cadre de la gestion de classe.

     

    C'est quelque chose qui me fait vite criser: la file d'attente au bureau pour les corrections. Ça discute, ça papote, et comme mon bureau est devant la classe, cela empêche les autres de voir ce qu'il y a au tableau. 

     

    J'ai essayé beaucoup de choses: la correction aux bureaux des élèves, en passant dans les rangs (merci mon dos!), le prisme de couleur (très pratique pour les élèves qui aiment jouer aux dés...), ne pas corriger (mais faut bien le faire...).

     

    Bref, je crois avoir trouvé un système qui me convient enfin!

     

     

    Comment gérer la file d'attente au bureau?

     

    J'imprime une main par enfant et je plastifie l'ensemble. Une fois plastifiées, je découpe les mains et y met un morceau de ruban adhésif magnétique au dos.

     main.pdf 

     

    Sur chaque main, j'écris, au gros marker noir, le prénom d'un de mes élèves. (Le marqueur s'efface avec un peu d'acétone, comme cela, je peux réutiliser mes mains l'année d'après). Je place toutes mes mains sur une grande plaque Ikéa fixée au mur.

    Comment gérer la file d'attente au bureau?

     

    Comment mes élèves utilisent ces mains au quotidien?

    Quand un élève a fini, il va mettre sa main en bas du tableau, le plus à gauche possible. Le suivant fait la même chose...

    Comment gérer la file d'attente au bureau?

    Ma file n'est plus à mon bureau, mais sur le tableau. J'appelle les enfants qui ont fini les uns après les autres, dès que je suis disponible pour corriger. En m'attendant, ils passent en autonomie.

    Même si je ne corrige pas en direc, je demande aux enfants de "mettre leur main". Cela me permet de voir qui a fini, qui traîne, qui a été performant sur ce que je demande...

     

    Et pour les élèves en difficulté?Comment gérer la file d'attente au bureau?

    Eux aussi utilisent les mains. Ils mettent leur main au tableau et les entourent, ce qui signifie qu'ils ont besoin d'aide. Je vais les aider si je suis disponible, sinon, c'est un camarade qui peut y aller. Une fois qu'ils n'ont plus besoin d'aide, ils "rangent"leur main.

    On peut aussi mettre une grande feuille de couleur A3, qui sera la zone "j'ai besoin d'aide" où les enfants viendront y coller leur main.

    Dernière option, imprimer Lilou, plastifier le tout et la mettre au tableau. Les enfants viendront coller leur main dessus quand ils auront besoin d'aide.

    Affiche Lilou qui a besoin d'aide.pdf 

    Affiche Lilou qui a besoin d'aide à colorier.pdf 

     

    Merci à 4inR pour ses illustrations!  

     

    Pin It

    14 commentaires
  • J'ai essayé beaucoup de choses pour gérer les comportements de certains de mes troublions.

    - L'échelle des comportements: pour ma part, trop lourd tenir. Faire le bilan des couleurs une fois par semaine, c'était déjà trop pour moi. De plus, c'était toujours les mêmes qui étaient dans le bas de l'échelle, dont les cahiers n'étaient pas signés...

    - les lignes: erreur de débutante  oops

    - la chaise à réfléchir: elle existe encore dans ma classe mais ne correspond pas à certains comportements

     

    J'ai donc testé les billets de Charivari , illustré par Jack et j'adooore! 

    Alors, oui, il y en a toute une panoplie et nous en avons même rajouté. Beaucoup, à l'école, s'y sont mis, augmentant la collection.

     

    Pour ma part, j'en distribue très peu car avant que le billet ne soit collé, il y a trois étapes:

    1- Je préviens l'élève qu'il n'a pas le bon comportement et il sort son cahier de liaison sur la table.

    2- S'il réitère, je pose le billet correspondant sur son cahier de liaison.

    3- A la troisième fois, je colle la punition dans le cahier.

    Au bout de trois billets collés, je demande à rencontrer la famille. (je garde une trace des billets donnés à l'aide d'un petit tableau).

    Certains billets sont dégainés sans ces trois avertissements: billet de violence, billet de leçon non sue...

     

    Chez Charivari, vous trouverez les billets les plus importants. Nous utilisons les billets "ancienne version", qui sont tout en bas de son article.

    billet de bavardage

    billet de soin

    billet d'escargot

    billet du trouble-fête

    billet d'autographe

    billet de gesticulation

    billet de leçon non sue

    billet de bazar dans le rand

    billet de bagarre

     

     

    Et voici ce que nous avons rajouté:

     billet de degradation.pdf 

    billet de devoir non fait.pdf 

     billet de l'avachi.pdf  (se tient couché sur la table)

     billet du récalcitrant.pdf  (majuscule -point)

    billet du rêveur.pdf  (n'écoute pas)

    billet de violence.pdf

    billet d'insulte.pdf 

     billet d'organisation.pdf 

    billet de mise en rang.ppt 

     

    Et puis, il y a aussi les billets de récompense que l'on imprime sur du papier couleur:

     billet d'application au travail.pdf 

     billet de participation.pdf 

     billet de soin.pdf 

    billet d'effort de comportement.pdf

     billet d'entraide.pdf

     

     


    45 commentaires
  • La perforatrice d'angles arrondis

     

    C'est en lisant cet article chez TN'Isabelle que je me suis dit "il me la faut!". Il faut dire qu'elles sont très forts les cybercollègues pour faire la pub des objets qui nous deviennent vite indispensables... ^^

     

    Un petit tour sur le net et voilà, elle est arrivée ce matin!

    On devrait tous avoir cela dans nos classes (3)

    Cette petite perforatrice permet de faire trois sortes d'angle arrondi, en fonction des besoins de chacun. Test sur des minis post-its. La pièce de 1 euro, c'est uniquement pour vous donner une idée de la taille.

    On devrait tous avoir cela dans nos classes (3)

    Encore un gadget! a marmonné Monsieur en jetant un coup d’œil par-dessus mon épaule. Sauf que ce gadget est super efficace devant les feuilles plastifiées...

    Cette année, j'ai imprimé de nombreux jeux. Je ne compte pas le temps passé à découper les arrondis... Avec ce gadget, je perfore et c'est fait. Tous les jeux que je vais maintenant construire auront  un joli arrondi (car il ne faut pas se mentir, c'est plus beau quand c'est arrondi...).  Topppp!

     

    Ces perforatrices sont tellement simple d'utilisation que je pense que mes élèves vont pouvoir l'utiliser à loisir.

    Par exemple, chaque fois qu'ils auront fini une page de leur cahier d'écriture, ils iront la perforer. Ainsi, ils retrouveront rapidement leur page à la prochaine séance!

    Un petit exemple en photo:

    On devrait tous avoir cela dans nos classes (3)

     

     

    Pin It

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique