• Pourquoi le coronavirus fait-il si peur? - BLOG | Le Huffington ...

    Très clairement, nous ne sommes pas à l'abri d'une autre pandémie. Mais je refuse d'être prise au dépourvu! Je n'ai que très peu de moyens pour contrôler tout cela, mais, malgré tout, j'en ai quand même quelques-uns.

     

    Donc, je commence à cogiter pour le mois de septembre (j'ai bien le temps pour affiner tout cela me direz-vous). Mais voici un début de réflexion qui s'enrichira, j'en suis sûre, de vos commentaires.

     

     

    Et si, l'année prochaine...

    Ressources numériques des parents

     

    En début d'année, je vais faire passer un petit questionnaire aux parents pour savoir qui a un ordinateur, une connexion, une imprimante... Bref, pour répertorier un petit peu le matériel de chacun. Je demanderai aussi à mes collègues quels sont les élèves qui n'ont pas réussi à se mobiliser pendant le confinement.  Je saurai ainsi à quoi m'attendre.

     

     

     

    Et si, l'année prochaine...

    Class Dojo pour entretenir le lien

     

    J'utilise Class Dojo depuis 2 ans et il correspond à mes attentes. Mais vous trouverez des équivalents dans Klassroom ou Toutemonannée.com . Ces outils sont primordiaux pour garder le lien avec les familles. J'étais très contente d'avoir cet outil quand le confinement a été annoncé. Mes parents d'élèves avaient pris l'habitude de le consulter et de l'utiliser régulièrement. Je serai cependant plus attentive aux 5 familles qui ne se manifestaient jamais et qui, du coup, n'ont pas apprivoisé l'outil au moment de la crise. Je rédigerai aussi un protocole de prise en main pour ceux qui en ont besoin (d'ailleurs, si vous êtes partant pour cogiter là-dessus, n'hésitez pas à me contacter). 

    Je me suis rendue compte que je sous-exploitais cette application. A moi de voir comment affiner tout cela.

     

     

    Et si, l'année prochaine...

     Une classe flexible malgré tout 

     

    En septembre, deux possibilités: soit on accueille tous les enfants (et là, à la poubelle les protocoles de chacun sa place, 1 m de distanciation...), soit on continue avec 15 élèves. Si on continue sur l’accueil en demi-groupe, je pense que chaque enfant bénéficiera d'un bureau et d'une assise de sol (galette, plaquette, Z-tool, petite table basse individuelle) qu'il pourra utiliser en extérieur. 

    Coté "petit matériel", je continue sur les pots individuels et un casier par élève dans les meubles à tiroirs.

     

     

     

    Et si, l'année prochaine...

     On continue les ateliers ! 

     

    Cesser les ateliers, dire au revoir à la manipulation, c'est accepter, pour certains élèves, de ne plus leur venir en aide, de ne plus les faire avancer aussi vite et aussi bien que maintenant. Donc NON!

    J'ai commencé à réfléchir activement à la question. Je vais investir dans des boites (à chaussures sûrement), autant de boites que d'élèves. Dans chaque boite, il y aura des ateliers individuels. J'en ai beaucoup, vraiment. Je ferai un mix d'ateliers de français, maths, QLM et Arts.

    Ces boites, je les séparerai en deux groupes, comme les enfants de ma classe. Ainsi, les enfants du groupe A manipuleront chacun une boite du groupe A le lundi et le mardi. Les enfants du groupe B manipuleront chacun une boite du groupe B le jeudi et le vendredi. On change de boite chaque semaine! Les boites sont préparées à la période.

    Cette façon de travailler permet un temps de pause de 5 jours entre chaque manipulation et évite la désinfection systématique.

     

    Et pendant que certains loulous seront sur des ateliers, d'autres seront sur fiche et plan de travail avec moi. 

     

     

     

    Et si, l'année prochaine...

     Travail en Binôme?

     

    Je reste convaincue qu'on apprend mieux avec ses pairs. Je réfléchis à de grandes plaques de plexiglas à coincer entre deux bureaux qui se font face. Un élève manipule, l'autre commente et cogite avec lui. On peut ainsi permettre le travail en binôme, la lecture à deux, la correction par un pair, l'entraide... Coté nettoyage, un coup sur le plexi et la table  au départ du binôme. Après, peut-etre que les visières suffiraient...

    Je ne sais pas si ce projet est faisable, son coût, s'il respecte le protocole sanitaire. Je ne suis pas actuellement sur le terrain... Mais si vous avez des pistes pour moi, je prends!

     

     

     

    Et si, l'année prochaine...

     A fond les tablettes !

     

    Notre école est équipée de tablettes qui, pour le coup, sont hyper faciles à désinfecter. On peut réfléchir à un parcours d'activités à réaliser, genre de plan de travail sous forme de QRcode affichés au tableau qu'il suffit de scanner. C'est une autre forme de manipulation. Rallye lecture, QCM, vidéos explicatives ou de découvertes. Mettons tous nos moyens au service de nos élèves!

     

     

    Et si, l'année prochaine...

     Rendre les élèves autonomes

     

    Si l'on fait du "frontal transmissif" toute la journée, nous n'aiderons pas nos petits élèves à être autonomes en cas de confinement. Il faut vraiment les habituer à travailler seul (pas juste un exercice, mais plusieurs activités) et à utiliser les outils qui sont à sa disposition. Un élève doit être autonome face à une leçon, face à une tablette, face à une visio, face à une série d'exercice. 

    Je réfléchis à mettre dans mon emploi du temps des longues plages de travail individuel où chaque enfant devra avancer sur ses travaux en cours (lecture, PDT, ateliers). Ces plages ne seront pas pour l'entraide ou le travail de groupe, ce seront plutôt des plages ultra-silencieuses de réinvestissement, avec des objectifs à atteindre dans la semaine.

     

     

    Et si, l'année prochaine...

     Autres idées ? 

     

    Si ces cogitations font écho à vos réflexions, n'hésitez pas à commenter ou à venir papoter avec moi sur les réseaux ou en MP...

    Cabochon à coller résine 25 mm seul on va plus vite ensemble on va ...

    Pin It

    15 commentaires
  • J'ai découvert cette vidéo ce week-end:

     

    J'ai trouvé l'activité assez simple à mettre en place, ludique et avec un haut potentiel de rigolade. 

    Donc, j'ai tout de suite imprimé une vingtaine de pieds et de mains pour tester sur mes collègues (avant de le faire sur les élèves).

     

    Voici le résultat:

    L’image contient peut-être : une personne ou plus

    Merci à mes collègues cobayes pour leur patience vis à vis de mes lubies ^^

     

    Je vous livre le fichier que j'ai imprimé 10 fois:

    Télécharger « ombres mains et pieds.pdf »

     

    Bonne séance happy

     

    Pin It

    3 commentaires
  • Depuis quelques années, je ne ressens plus le besoin de faire un cahier journal à la semaine. J'ai un emploi du temps bien établi, que je suis. Je préfère donc programmer ma période, cela me donne une vue globale de mes séquences.

    Trame pour programmer sa période

    Certaines personnes m'ont demandé ma trame. Je vous la livre donc avec plaisir: 

    Télécharger « trame pour réaliser sa programmation au mois.docx »

     

    Pin It

    7 commentaires
  • Je reviens sur mon PC après quelques jours d’absence et découvre vos mails de demande.

    "Chouette idée, mais pourrais-je avoir le modifiable?"

    "J'adore tes ceintures, mais pourrais-je avoir le modifiable?"

    " J'aimerai adapter ce document à ma classe, pourrais-je avoir le modifiable?"

     

    Voilà, voilà... Alors non, je ne vais pas me lancer dans l'envoi de documents de masse, le temps me manque.

    Mais vos mails m'ont poussée à prendre une grande décision!

    Résultat de recherche d'images pour "je donne tout"

    A partir d’aujourd’hui, mes documents seront en ligne en version PDF mais aussi en version modifiable. quitte à être dans le partage, autant l'être totalement, non? 

     

    Attention, quand je dis tout, il y a des limites... 

    - Eklablog limite la taille des fichiers. Certains de mes fichiers word (je travaille uniquement avec ce logiciel) sont trop lourds pour être mis en ligne. J'en publierai donc un extrait, ce qui devrait être suffisant pour refaire à votre sauce.

    - Certains documents sont réalisés à 4 mains, au détour d'un chouette projet, d'une rencontre, d'une discussion. La personne qui réalise avec moi ce projet peut décider de ne pas partager son travail en modifiable. On respecte cela, hein!

     

    Attention aussi...

    - à posséder plein de polices car j'en utilise plein dans mon travail. Et en plus, je me lasse assez vite, j'en change donc souvent.. Mes polices viennent généralement du site DAFONT. A vous de fouiller, courage!

    - je travaille actuellement avec Word 2016. Selon le Word que vous possédez, la mise en page peut sauter. Je ne pourrais pas vous aider là-dessus.

    Bref, si je diffuse sous format modifiable, ce n'est pas pour assurer le service après-vente...

     

    En échange...

    - je vous demande de me laisser un petit mot, de temps en temps. Ça me booste toujours et cela donne envie d'aller plus loin.

    - de partager votre travail avec les autres , dans la mesure du possible. Il suffit de m'envoyer un mail à dgediedesjuliettes @ gmail.com (sans les espaces ^^) et je publierai vos documents. Ils serviront aux autres professeurs, c'est quand même génial, non?

    - si vous diffusez ce travail ailleurs, soyez sympas, citez la source ^^

     

    Voilà, voilà...

    Allez, je file, je dois répondre à vos mails maintenant wink2

    Pin It

    4 commentaires
  • Télé

     

    Cette année, sur une période, je lance des défis un peu fous à mes élèves. Cela nous donne un but et une belle cohésion de classe. En période 3, ils devaient lire 30 livres en 30 jours d'école. Cette semaine, ils vont devoir survivre à 5 jours (une semaine d'école) sans écran.

     

    Pourquoi ce défi?

    A la base, ce défi n'était pas du tout prévu. Il s'est plutôt imposé à la classe... Comme beaucoup d'entre vous, mes élèves jouent à Fortnite et Granny (deux jeux videos avec des pegi 12 cry) en cours de récréation. Ils jouent... à se tuer. Bon, passé ce premier constat dérangeant, je me souviens avoir joué aux gendarmes et aux voleurs, donc, je respire un coup et j'entame la discussion avec mes élèves:

    "-Vous ne trouvez pas ces jeux violents?

    - Ben non... de toute façon, si tu meurs, tu revis après...

    -Moi, j'ai peur, mais je peux pas m'en empêcher..."

     

    Et, de fil en aiguille, nous voilà à parler des pegi, des télévisions et tablettes pour s'endormir, des repas devant la télévision, des programmes qu'ils aiment regarder, des télévisions dans la chambre. Puis, ma petite M... qui lève la main et qui, toute penaude, nous dit qu'elle n'a pas la télévision (ni tablette) à la maison. Stupeur des autres élèves!!! "Mais comment tu fais pour vivre???" lance A... Et c'est là que je m'entends dire, sans rien avoir préparer "et si nous faisions comme M... le temps d'une semaine, pour voir si nous arrivons à tenir le coup?".

    Silence de mort dans la classe, puis, rires jaunes, protestations et enfin PLEURS! Et oui, trois petits bouts de 7 ans en larme devant l'idée insupportable de passer 5 jours sans écran. Cela a renforcé ma conviction qu'il fallait le faire!

     

     

    Travail préparatoire

    Dès que nous avons fixé la date du défi, les parents ont été mis au courant et invités à participer avec leur enfant à cette expérience. J'ai plus de la moitié des parents qui vont tenter l'aventure totalement, d'autres devront faire une pause à cause du boulot (dur dur de se passer d'écrans dans le travail parfois). A ma connaissance, aucune famille ne s'oppose au défi. Voici le document qui leur a été fourni pour expliquer le défi:

    Télécharger « Explication du défi aux parents.pdf »

     Je leur ai aussi transmis par mail quelques informations sur les jeux videos, les enfants et les écrans, les 4 temps sans écran et l'affiche 3,6,9,12 de Serge Tisseron

     

     

    En classe, beaucoup de débats ont été menés et des informations ont été apportées. Je n'ai malheureusement pas trouvé de professionnels de la santé pour venir intervenir dans ma classe (je m'y suis prise trop tard) mais j'ai acheté de nombreux albums et documentaires:

                      

     

                      

     

          

     

     

    Je leur lis 10 jours sans écran en lecture offerte tous les jours, ils aiment beaucoup car, pour le coup, ils s'identifient aux personnages sans problème.  Nous avons aussi travaillé sur les présentations des jeux vidéos avec les PEGI et sur les films avec les classifications.

     

    Cette semaine, j'ai demandé aux enfants de chronométrer leur temps devant les écrans à l'aide d'une petite fiche récapitulative.

    Lundi, nous attaquons le défi. Ce n'est pas un défi individuel mais collectif. Chaque personne participant (élève ou parent) peut faire remporter trois points par jour à la classe. Sachant que, dans notre classe, 83 personnes participent à ce défi (27 enfants et 56 parents/frères ou soeurs), nous avons décidé que notre défi serait atteint si nous dépassions les 200 points.

    Voici les documents donnés:        Télécharger « Ma consommation d'écran.pdf »

     

    Pendant la semaine sans écran

    Pas de tablette ni de Vidéoprojecteur en classe. Comme je participe aussi, pas de smartphone ou de réseaux sociaux pour moi (je suis dans un état... arf) . J'ai fait mes photocopies en avance, changé quelques petites choses en classe mais cela devrait aller.

    Les élèves doivent remplir à la maison un sac plein de chouettes activités que nous avons listé en classe. Je leur fourni aussi quelques petites choses et les enfants se prêtent des jeux de société. Mercredi, s'il fait beau, c'est pique-nique dans un parc avec les familles disponibles et vendredi soir, nous nous retrouvons en classe autour d'un verre afin de débriefer sur cette semaine.

     

    Après la semaine sans écran

    J'espère que cette semaine aura eu un impact positif. Je ne souhaite, en aucun cas, que les familles jettent leurs écrans. Mais si cette semaine amorce une réflexion sur une utilisation raisonnée, je serai ravie. Voici un petit document pour bilanter cette expérience.

    Télécharger « Bilan après la semaine.pdf »

    J'ai aussi prévu de donner à chacun de mes élèves un petit badge contruit par mes petites mains à l'aide de ma précieuse Badge It. Voici la matrice pour créer vos badges, à imprimer en taille réelle

    Télécharger « badges.pdf »

     

    Ma classe se lance dans ce défi lundi 1er avril jusqu'au vendredi 5 avril. Si vous souhaitez leur envoyer un mail d'encouragement (qui sera imprimé par une collègue), voici l'adresse: classesansecran@gmail.com

     

    Un immense merci à Faustine et Valérie qui m'ont envoyé leurs documents cool

     

    Pin It

    9 commentaires
  • Avouez, le titre de cet article vous fait frémir? Moi aussi, rassurez-vous! ^^

     

    Cependant, j'ai fait le choix de numéroter mes élèves dans ma classe définitivement, après plus de 10 ans de "pratique nominative".

    En effet, quand j'ai réalisé ma liste des "pour et des contre", j'ai dû me rendre à l'évidence, les "pour" l'emportaient...

    Attribuer un numéro à chaque élève permet de ne pas refaire les affichages chaque année, permet de faire des étiquettes lisibles de plus loin ou de plus petites étiquettes selon les besoin (allez faire rentrer le beau nom de Mohamed-Jawad sur une étiquette de 3x3...).

     

    Donc, j'ai remplacé toutes les étiquettes prénom par des étiquettes numéros au niveau des affichages. J'ai conservé les étiquettes prénoms sur les cahiers des enfants et sur leur petit matériel (stylos, crayons, feutres...)

     

    Des exemples, des exemples!

     

    Les réserves de mes élèves:

    L’image contient peut-être : personnes assises, table et intérieur

    Jusqu'alors, je rangeais les réserves de chaque enfants en fonction de la couleur de leur îlot. Sauf que, du coup, quand on changeait de place, je devais aussi redispatcher les réserves. Maintenant, tous est étiqueté en fonction de leur numéro.

     

    Les mains d'aide et de file d'attente

    Chaque année, je passais de l'acétone sur mes petites mains pour effacer le noms de mes ex-élèves et écrire au gros marqueur noir le prénom de mes futurs élèves. Mais, certains prénoms, à cause de leur longueur, étaient écrit trop petits pour que je puisse les lire de loin...  Voici les photos avant/après

    Coin date et heure        Aucun texte alternatif disponible.

     

    Le marcheur mystère

    J'utilise cette astuce pour motiver mes élèves à se déplacer correctement. Maintenant, tous les matins, je tire un numéro sur une toute petite pastille.

     

    Les bâtonnets du tirage au sort

    Ce sont des bâtonnets que j'utilise lorsque j'interroge mes élèves, afin d'être la plus équitable possible. 

     

    L'inscription aux places flexibles

    Aucun texte alternatif disponible.

    Impossible de faire rentrer des prénoms lisible dans ces petites cases. Les numéros m'ont permis de pallier à ce problème. L'article est ici

     

    Distribuer les feuilles aux élèves

    Attribuer un numéro aux élèves (chaque élève devra marqué son prénom et son numéro sur les feuilles volantes) permet de vite se rendre compte de qui a oublié de rendre sa feuille. Cela va aussi permettre aux distributeurs de répartir plus rapidement les travaux de chacun dans les casiers des élèves.

     

     

    L'inscription aux métier de la semaine

    Chaque année, je sortais 8 listes de mes élèves de différentes couleurs que je plastifiais, découpais, trouais... Cette année, j'ai découpé mes listes numéros pour la dernière fois! Youpi!!! ^^

     

     

    Alors non, non et non!!!! Je ne dirai pas "allez, c'est au 18 de venir me voir!". Bien sûr, hors de question d'appeler mes élèves par leur numéro. J'ai déjà appris par cœur les prénoms correspondant à chaque numéro (merci à mon Homme pour la répétition et les interros surprises tongue) et compte continuer à appeler mes élèves par leur prénom. Bien sûr!!!!

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Cette année, ma grande rentre au Ce1. Elle va utiliser un agenda pour la première fois. 

    Je me suis donc mis en quête d'un agenda sympa, aéré, facile à utiliser... Et je suis tombée sur l'Agenda à colorier!!!

    Partout des petits dessins à colorier! Alors bien sûr, c'est plutôt girly comme cadeau, même si ce commentaire peut paraître sexiste....

     

    J'aime:

    - ses pages aérées pour noter ses devoirs

    - le dessin de la semaine qui fait une page entière

    - La double page qui annonce le changement de mois

    Résultat de recherche d'images pour "agenda à colorier 2018-2019"

    Alors, oui, il reste plus cher qu'un agenda classique car il est au prix de 7,50. Cependant, acheter un agenda et un cahier de coloriage, cela revient à payer ce prix, non?

     

    Ahhhh, si tous mes élèves pouvaient en avoir un identique... Vous imaginez? "Tu as fini de copier tes devoirs? Colorie!"

     

    Vous pouvez trouver le trouver ici. Et ne le dites pas à ma fille, mais... Je me suis achetée le même du coup! winktongue

    Pin It

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique